• Astuces
Garantie vente à distance

Conseils de bricolage : comment faire un joint de goujon

Le joint à goujon est un joint relativement simple où des goujons (broches) sont placés dans des trous opposés. Il est important de travailler avec précision, car il est très important que les trous des différents composants se trouvent exactement au même endroit et soient percés droit, sinon le joint sera de travers. Lisez ici la meilleure façon de procéder !

Découvrez notre assortiment

Choisir les bonnes chevilles

Avant de commencer, il est bon de choisir la bonne taille de chevilles. Un critère pratique est le suivant : si le bois a une épaisseur maximale de 18 mm, des chevilles de 6 mm de diamètre sont suffisantes. Vous voulez que la connexion soit encore plus forte ? Choisissez ensuite une taille de cheville plus épaisse. La longueur standard des chevilles est de 30 ou 40 mm. Le bois est-il plus épais ? Choisissez alors également une cheville d'un diamètre plus important.

Connexion par cheville ouverte ou aveugle

Il est possible de réaliser un joint à goujon ouvert. Pour ce faire, percez les trous à travers les deux parties et poncez plus tard la partie saillante des chevilles. Avec un joint à goujon aveugle, les goujons sont totalement invisibles dans le matériau. Il est très important pour un joint à goujon que les trous soient au même endroit dans les deux parties et qu'ils soient percés perpendiculairement. Pour le joint à goujon aveugle, des fixations à goujon sont nécessaires. Percez d'abord les trous dans une partie du matériau. Ensuite, vous placez les fixations des chevilles dans ces trous. Ces attaches ont une pointe aiguisée, de sorte que vous pouvez marquer la position des chevilles avec la deuxième pièce lorsque vous poussez la pièce sur l'attache. Un joint à goujon ouvert est un peu plus facile à réaliser car vous n'avez pas besoin d'attaches. Vous pouvez choisir un joint de goujon ouvert ou aveugle en fonction de ce que vous aimez.

Perçage de trous

Ensuite, il est important de percer les trous perpendiculairement dans le matériau, à une profondeur légèrement supérieure à la moitié de la longueur de la cheville. Cet espace supplémentaire est destiné à donner de la place à la colle. Une perceuse à colonne ou un support de perceuse vous aideront ici, mais si vous n'en avez pas, il est important que vous fassiez très attention à percer perpendiculairement dans le matériau. C'est essentiel pour obtenir un résultat parfait. Pour marquer la profondeur à laquelle vous voulez percer, vous pouvez placer un morceau de ruban adhésif autour de la perceuse. Cela vous permettra de ne pas forer trop profondément !

Collage des chevilles

Lorsque les trous ont été percés, les chevilles peuvent être enfoncées dans les trous avec un peu de colle à bois. La colle à bois rendra les chevilles légèrement humides, de sorte qu'elles se dilateront et auront un effet de remplissage et de fermeté supplémentaire. Par conséquent, il suffit d'utiliser de la colle à bois et aucune colle à pouvoir garnissant n'est nécessaire. Mettez la colle dans le trou, et éventuellement aussi un peu sur la cheville. L'excès de colle peut être enlevé immédiatement avec un chiffon humide.

Découvrez notre assortiment